Tous les articles par Michel

JEP 16 et 17 septembre 2017

La Villa des Cent Regards sera ouverte pour les JEP les 16 et 17 septembre 2017

de 10h à 12h et 14h à 18h

En hommage à Victor Grazzi, le travail de Manuel Blanc

« schengen area is an open space » 

qu’il a consacré à la crise migratoire, sera présenté par la Villa des Cent Regards et le Musée Sauvage.

Réécrire, apprivoiser, détourner, faire sienne l’évidence, pour mieux la partager. Tel est le travail de Manuel Blanc. Les images, la typographie, les slogans, deviennent médiums et composent des formes picturales qui questionnent le spectateur. Les messages sont clairs, directs, et tout à la fois : poétiques, abstraits, libres d’imaginaire. Une œuvre résolument moderne, singulière, où l’engagement devient salvateur ! On est bouleversé, amusé, ému ! Là où bon nombre enfoncent des portes ouvertes, Manuel Blanc nous offre une relecture libre et intense de l’actualité.

Nicolas Ponticmartin

Le Musée Sauvage

 

 

Récemment installé à Sète, auteur, vidéaste, photographe, et comédien, Manuel Blanc réalise des visuels en lien avec des sujets d’actualité. Sa prochaine exposition

« schengen area is an open space » 

qu’il a consacrée à la crise migratoire, sera présentée par la Villa des Cent Regards et le Musée Sauvage les 16 et 17 septembre 2017, à l’occasion des Journées européennes du patrimoine. Et son travail de vidéaste est visible sur la chaîne YouTube : from_m. from my window – YouTube Ancien journaliste, en France et à l’étranger, il a longtemps collaboré avec la compagnie des arts de la rue KompleXKapharnaüM, avec laquelle il a co-écrit PlayRec, Mémento, et Figures Libres, en tournée dans les festivals en France et en Europe, ainsi que de nombreux événementiels, dont SquarE (ouverture du festival d’Avignon, 2004), Le Géant des Olympiades (Nuit Blanche 2007, Paris), A ciel ouvert (centenaire du Musée des Beaux-Arts de Valenciennes, 2009), Place Public (centenaire de la naissance de Jean Vilar, festival d’Avignon, 2012), et Spøgelser (festival Passage, Helsingor, Danemark, 2012). Ce travail est né en réaction avec la publication de la photo du petit Aylan sur une plage turque, et l’émotion à bon compte qu’elle a suscitée dans l’opinion. L’accord entre l’Union européenne et la Turquie en a été le déclencheur. Dès lors, il s’est agi de détourner les codes du marketing publicitaire pour réaliser cette série d’affiches, et porter un regard acéré sur le drame qui se noue en Méditerranée. Parfois grinçant, souvent cruel – et pour autant, profondément humain, ce travail donne à voir une réalité sans fard, débarrassée de l’iconographie compassionnelle qui accompagne d’ordinaire ce sujet dans les médias. La sobriété des visuels, la simplicité des slogans qui résonnent parfois comme des tautologies – tout concourt à interpeller le regardeur sans faux-fuyant, à le cerner. A leur façon, symbolique ou prosaïque, ces visuels l’intiment au silence. Dans le fracas du monde. Manuel Blanc

Liste des ouvrages publiés depuis 2001

Sorties prévues en septembre – octobre 2016

Viviane Zanca : Bal(l)ades érotiques

Richarme:  Léda

 

Sorties en 2015

Jacques Bruyère Nature&Patrimoine

Line Gauzy travers d’instants

Liste alphabétique des artistes ou des auteurs

Claude ABAD

Humains Hirondelles  : 2004 / Format 25×32,5 /Poèmes de Nicole Drano-Stamberg / 140 exemplaires / 17 tirages de tête /

sur Velin BFK de Rives / épuisé

Alice ALMEYRAC

Sirènes 2013 Format 25×25 Rivoli ivoire 25 €

André-Pierre ARNAL

Travaux sur papier : 2001 / Format 12,5×16 / Texte d’André-Pierre Arnal / Avec seize reproductions. sur Velin BFK de Rives / épuisé

Travaux sur papier :2002 / Format 16×25 / Texte d’André-Pierre Arnal / Avec seize reproductions. sur Velin BFK Rives / 20 €

La solitude du papier peint : 2001 / Leporello /Format 16,5×65 Texte d’A-P Arnal / Avec deux collages originaux /

sur Velin BFK de Rives / Tiré à cinquante exemplaires numérotés et signés / 80 €

L’aube ensevelie : Texte d’Alain Grandbois / En coédition avec Eric Devlin / Format 20×20 / Avec sept collages originaux d’ A.P. Arnal / Tiré à 40 ex. numérotés et signés par l’artiste / 200 €

Déchirures obliques : 2004 / Texte de J. Gelbseiden, X. Conpany et A.P Arnal / Format 25×32,5 / Avec vingt deux reproductions d’ A.P. Arnal / Tiré à 75 ex. numérotés et signés / Dont 16 tirage de tête comprenant un collage original. / 50 € / 200 euros le tirage de tête

Florence BARBERIS,

Au babil de lumière, 2014, Format 16,6×33,3, avec Quine Chevalier, Rivoli ivoire, 45 exemplaires et 12 exemplaires de tête, numérotés et signés 25 €/ 100 €

Jeanne BASTIDE

Un silence très clair : 2009 / Texte de Jeanne Bastide / Avec une œuvre originale de Jean Millon / Format 33×22,5 / Sur Rivoli ivoire / 200 euros

Le chemin de la maternité : 2011 / Texte de Jeanne Bastide /Avec la reproduction de 9 œuvres de Sophie Visier / Format 32×22,5 /

Sur Rivoli ivoire / ISBN /25 euros

Jean Marc BARRIER

La traversée : 2011 / Format 25×25 / / Tiré sur Rivoli ivoire / texte et œuvres de Jean Marc Barrier /ISBN / 35 euros

Jean-Louis BENTAJOU

Des commencements indéfinissables : 2003 / Format 16×25 / Texte de J.L. Bentajou / Tiré à 60 ex., numérotés et signés par l’artiste. / 15 €

Catherine Bergerot-Jones

« La beauté d’une roue cardinale », : 2008 / Format 16×25 / tiré sur Velin BFK de Rives avec quinze poèmes de Quine Chevalier et la reproduction de quinze peintures de Catherine Bergerot-Jones, 10 tirages de tête comprenant un œuvre originalenumérotés et signés par les artistes. / 25 € / 100 € le tirage de tête

Ex nihilo : 2010 / Format 25×25 / Sur Rivoli ivoire / Texte de Quine Chevalier / Tiré à 250 exemplaires signés par l’auteur et l’artiste / ISBN / 25 euros

Xavier BOUTIN

Vagaboundeo :2006 / Format 25×32,5 / Avec 16 reproductions de Xavier Boutin / numérotés et s ignés par l’artiste / 40 €

Jaques Bruyère

Dernière station avant sommeil : 2010 / Format 17,5×25 / Sur Rivoli ivoire / Texte de J Bruyère / Dessins de J.P. Rose / / ISBN / 25 euros

Nature et Patrimoine en cours d’édition

Frédérique CALATCHI

Caligraphier la sève : 2009 / Format 25×25 / 18 photos de F. Calatchi / Texte de Paul Godard / 50 euros

Quine CHEVALIER

« La beauté d’une roue cardinale », :2008 / Format 16×25 / tiré sur Velin BFK de Rives avec quinze poèmes de Quine Chevalier et la reproduction de quinze peintures de Catherine Bergerot-Jones, 10 tirages de tête comprenant un œuvre originale / numérotés et signés par les artistes./ 25 € / 100 € le tirage de tête

Ex nihilo :2010 / Format 25×25 / Tiré sur Rivoli ivoire / poèmes de Quine Chevalier et la reproduction de quinze peintures de Catherine Bergerot-Jones, 10 tirages de tête comprenant un œuvre originale / numérotés et signés par les artistes / 25 euros

Au babil de lumière, 2014, Format 16,6×33,3, avec Florence Barbéris, Rivoli ivoire, 45 exemplaires et 12 exemplaires de tête, numérotés et signés 25 euros/ 80 euros

Sylvie DEDET

Les douze mois : 2003 / Format 16×25 / Texte de Martine Schwaller. / Douze reproductions sur Velin BFK de Rives /20 euros

Xavier DEJEAN

Mille et une…2003 / Format 25×32,5 / Texte de Xavier DEJEAN / Avec douze reproductions sur Velin BFK de Rives / Les 50 premiers, numérotés et signés par l’artiste. / 40 €

Napalm 59 :Format 32,5×50 / 2004 / Texte de Xavier DEJEAN / Avec vingt deux reproductions / sur Velin BFK de Rives / 80 €

Le grand Chêne :Format 32,5×50 / 2004 / Texte de Xavier DEJEAN / 80 €

Han dêh ! :  : 2004/ Format 25×32,5 / Texte de Xavier DEJEAN / Avec 22 reproductions sur Velin BFK de Rives / 75 premiers exemplaires numérotés et signés par l’artiste.(épuisé) /

La mer en friche : poèmes réédités en juin 2005 / épuisé

La mer en friche – Jours à la hache – La nuit écorchée : Réédition des trois recueils sur Rivoli ivoire / 25×17,5 / juin 2010 / ISBN / 40 euros

Han dêh ! :  : 2013 / Format 25×32,5 / Texte de Xavier DEJEAN / Avec 22 reproductions sur Rivoli ivoire /60 euros

Mille et une…Réédition 2015/ Format 25×32,5 / Texte de Xavier DEJEAN / Avec douze reproductions sur Rivoli ivoire 30 euros

Napalm 59 réédition 2015 :Format 32,5×25 / 2004 / Texte de Xavier DEJEAN / Avec vingt deux reproductions / sur Rivoli ivoire / 50 €

Le grand Chêne réédition 2015 :Format 32,5×25 / Texte de Xavier DEJEAN / sur Rivoli ivoire / 50 €

Carnets de voyage I en cours d’édition

Françoise DEVERRE

Partitions : Format 25×32,5 : 2003 / Texte de Skimao / Avec douze reproductions sur Velin BFK de Rives / Tiré à 75 exemplaires numérotés et signés par l’artiste dont 10 tirages de tête comprenant un œuvre originale / 40 € (150 € le tirage de tête)

Nicole DRANO

Humains Hirondelles :2004 / Format 25×32,5 / Poèmes de Nicole Drano-Stamberg / 140 exemplaires / 17 tirages de tête /

sur Velin BFK de Rives / épuisé

« Du pin penché de Frontignan à la Campania Felix de Naples» :2008 / Format 16×25 / tiré sur BFK de Rives 180 gr / poèmes de Nicole Drano Stamberg / dessins de Yvon Vey / version italienne de Irène Vallone et Giuseppe Napolitano / 2008 / 10 exemplaires de tête / avec un dessin original sur papier / signé par l’artiste. / Les exemplaires sont numérotés et signés. / 25 euros (100 euros le tirage de tête)

Georges DRANO

La chambre du lac :2006 / Format 16×25 / poèmes de Georges Drano / peintures de Jacques Galey / tiré sur BFK de Rives / 100 exemplaires et 10 tirage de tête / 25 euros (100 euros le tirage de tête)

Anne DUTTER

Arbres :Format : 2003 / 16×25 / Texte de Pascal Gabellone / Avec dix reproductions sur Velin BFK de Rives / 20 €

Claude FAVRE

Songes et méditations :2004 / Format 16,2×25 / Tiré sur velin de Rives / 20 euros

Michel FEUGèRE

Les vergers du rêve : 2010 / Format / 25×16,2. / tiré sur Rivoli ivoire / textes de Jean Marie de Crozals / peintures de Michel Feugère. / Les exemplaires sont numérotés et signés par l’auteur et l’artiste. / ISBN / 25 uros

Jacques GALEY

La chambre du lac :2006 / Format 16×25 / poèmes de Georges Drano / peintures de Jacques Galey / tiré sur BFK de Rives / 100 exemplaires et 10 tirage de tête / 25 euros / 100 euros le tirage de tête

Claude GARANJOUD

Garanjoud ou l’énergie de peindre  : : 2003 / Format 25×32,5 / Texte de Patrick Hutchinson / Avec dix reproductions sur Velin BFK de Rives / Tiré à 75 exemplaires numérotés et signés par l’artiste et l’auteur dont 10 tirages de tête comprenant un œuvre originale / 60 € ( 300 € le tirage de tête)

Jean Gelbseiden

Paul Godard

Caligraphier la sève : : 2009 / Format 25×25 / 18 photos de F. Calatchi / Texte de Paul Godard / 50 euros

Anne GUIDON

L’epanchoir :2007 / 16,5×25 / Vers libres et aquarelles / 20 euros

Laurent GRISON

Terrefort, 2014, Format 25×32,5, Rivoli ivoire, / encres de Yvon Guillou / 15 exemplaires de tête et 40 exemplaires numérotés et signée 25euros/100 euros

Yvon GUILLOU

Terrefort, 2014, Format 25×32,5, Rivoli ivoire, texte de Laurent Grison / 15 exemplaires de tête et 40 exemplaires numérotés et signée / 25euros/100 euros

HISTOIRE DE LA VILLA

La Villa des Cent Regards, un château trois pièces-cuisine

Johanna KOBUS et Antonio RODRIGUEZ YUSTE

Au fil des heures : 2003 / Format 16×25 / Avec douze reproductions sur Velin BFK de Rives des photos de J. Kobus et douze textes d’Antonio Rodriguez Yuste / épuisé

Au fil des heures  : 2003 / Format 16×25 / Avec douze reproductions sur Velin BFK de Rives des photos de J. Kobus et douze textes d’Antonio Rodriguez Yuste / épuisé

Alexandre HOLLAN et KROCHKA

Simples paroles sur le faire :Format 16×25 / 2003 / Entretien de A-P. Arnal avec A.Hollan et Krochka / Tiré à 150 exemplaires, numérotés et signés par les artistes et 6 tirages de tête hors commerce comprenant un œuvre originale / 20 €

Nous, paroles inquiètes :Format 16×25 / tiré sur BFK de Rives 180 gr / texte de Louise Warren / numérotés et signés par l’auteur et les artistes. / Dessins de Krochka et Alexandre Hollan / 2009 / épuisé

Anne-Marie JEANJEAN

Toi Elle, la seule… :2010 / Texte de Anne-Marie Jeanjean / Format 16,2×25 sur Rivoli ivoire / Tiré à 250 exemplaires et 10 tirages de tête / Dessins de Krochka / ISBN / 25 euros

Si… une phrase pour une vie 2012/ Peinture de Anne-Marie Jeanjean /Textes de Bernard Teuilon- Nouailles

et de Patricio Sanchez/ Format 17,5×25 sur Rivoli ivoire / Tiré à 250 exemplaires / 18 tirages de tête / ISBN /

Jean JOUBERT

Aphodisia : 13 linogravures de Ségura et 13 poèmes de Jean Joubert / 100 exemplaires / 13 tirage de tête avec manuscrit de Jean Joubert et une linogravure signé de R. Ségura / 2008 / 50 euros / 150 euros le tirage de tête

Paul JUMEAU

A la pointe du compas 2011 35×25 Rivoli ivoire

Jean-Louis Keranguén

De l’éloge du cri au partage du silence :Poèmes de Jean-Louis Keranguéven / Illustré par Marcel Robelin

dans la promesse arborescente / :poèmes illustrés par André-Pierre Arnal / 10 € tirage de tête 30 €

KROCHKA

Tricots : 2008 / Poèmes de Louise Warren / Format 12,5×16 / Tirés à 100 exemplaires et 7 tirage de tête / 20 euros / 150 euros le tirage de tête

Nous, paroles inquiètes :2009 / Format 16×25 / tiré sur BFK de Rives 180 gr / numérotés et signés par l’auteur et les artistes. / Dessins de Krochka et Alexandre Hollan / ISBN / épuisé

Toi Elle, la seule… :2010 / Format 16,2×25 sur Rivoli ivoire / Tiré à 250 exemplaires et 10 tirages de tête sur velin BFK Rives / Texte de Anne-Marie Jeanjean / Dessins de Krochka / épuisé

Anne-Marie LAILLIER-LAURET

Nature :Poèmes illustrés par Jean Millon / épuisé

Mohamed LEKLETI

Pierre LOHNER

Des traits pour le dire :Format 25×32,5 / 2004 / Texte de Paul Godard / Avec 32 reproductions. sur Velin BFK de Rives / Tiré à 150 ex. numérotés et signés / (épuisé)

Des corps pour le dire :Format 25×32,5 / 2004 / Texte de Pierre Lohner / Avec 32 reproductions. sur Velin BFK de Rives / Tiré à 150 ex. numérotés et signés / (épuisé)

Des traits pour le dire :Texte de Pierre Lohner / Format 25×32,5 2004 / réédité 2009 / Avec 32 reproductions. sur Rivoli ivoire / Tiré à 250 ex. numérotés / 50 €

Des corps pour le dire :Format 25×32,5 / 2004 / Texte de Pierre Lohner / réédité 2009 / Avec 32 reproductions. sur Rivoli ivoire / Tiré à 250 ex. numérotés / 50 €

Regards d’enfants :25×25 2007 18 reproductions / Arche aquarelle / 40 euros

Claude MASSé

L’art autre  : Format 16×25 / Textes de Claude Massé et Arnéodo / Avec la reproduction de 14 œuvre sur velin BFK de Rives / 2009 / 20 euros / 12 tirages de tête 100 euros

Christophe Massé

Claude Massé en liberté (conditionnelle) / Format 25×17,5 / Sur rivoli ivoire / ISBN / 2010

Bernadette et Maurice MATTAUER

Regards croisés : Format 25×32,5 / Texte de Bernadette et Maurice Mattauer / Sur Rivoli ivoire / 250 exemplaires / 2010 / ISBN / 50 euros

Jean MILLON

Odeur de Chine intérieure : 2004 / Format 25×32,5 / Texte de Paul Godard / Avec douze reproductions sur Velin BFK de Rives / Numérotés et signés par l’artiste. / 30 €

Poussières d’écail : : 2005 / Format 25×32,5 / / Avec douze reproductions sur Velin BFK de Rives / Numérotés et signés par l’artiste. / 30 €

Haïku de pinceau : 2004 / Format 25×32,5 / Texte de J. Geilbseiden / Édité pour le musée des Matelles / Avec onze reproductions sur Velin BFK de Rives / Numérotés et signés par l’artiste. / 30 €

SOUS LE ARCHET  LE VIOLON :2006 / Format 25×32,5 / Poèmes de Claudine Pons / Avec 16 reproductions sur Velin BFK de Rives / 40 euros

HOMO HUMUS : 2007 / 25×25 velin BFK de Rives / 6 poèmes de Daniel de Montmolin / 11 encres de Chine de Jean Million / 30 euros

Sur le pic d’une aiguille  :2008 / 25×25 / Texte de Shanshan Sun / Reproduction de 9 encres / Exemplaires numérotés et signés / 25 euros

Un silence très clair : 2009 / Texte de Jeanne Bastide / Avec une œuvre originale de Jean Million / Format 33×22,5 / Sur Rivoli ivoire / 200 euros

Couleur muette :2010 / Format 25×25 / Texte de Shanshan Sun / Reproduction de 9 encres / Exemplaires numérotés et signés / 20 euros

Chemins du vent 2011 / format 32×22,5 / Texte de Geneviève Brun / Avec une œuvre originale sur papier / 50 exemplaires / 30 euros

Pierres d’attente et fleures configurées 2013 / texte de H Rodier

Propositions de l’aube  2013 / format 33×100 / avec une œuvre originale de Jean Millon et un texte de Geneviève Brun / vingt-cinq exemplaires numérotés et signés par l’artiste et l’auteur. 100 €

malgré l’hiver, 2013 / format 33×17,5 / texte de François Rousseau / Avec une œuvre originale sur papier Da Ming gong xuan / 12 exemplaires / 80 €

Mots de la pluie 2015 / format 33×17,5 / texte de Jean Millon, Shanshan et Jean Louis Vidal/ 50 exemplaires / 20 €

Henri Michel MORRAT

Objets trouvés 2012 32×22,5 Rivoli Ivoire Catalogue de l’exposition de mai 2013 25 euros

Daniel de MONTMOLIN

Homo Humus : 2007 / 25×25 velin BFK de Rives / 6 poèmes de Daniel de Montmolin / 11 encres de Chine de Jean Million / 30 euros

Jean Marie PETIT

Cathares Patarinas 2013 Encres de Robert Lovet 20×30 Rivoli ivoire 25 euros

Célia PURATA

Apprivoiser la joie : 2006 / Format 12×16,5 / Texte de Célia Purata / Avec 16 reproductions sur Velin de Rives / 15 €

Marcel ROBELIN

…Celle, là, sans cesse… :Tiré sur velin de Rives / 17 tirage de tête / épuisé

De l’éloge du cri au partage du silence :Poèmes de Jean-Louis Keranguéven / Illustré par Marcel Robelin /Format 22×12,5 / 15 euros

RICHARME

Salomé :Texte d’Oscar Wilde :Illustrations Richarme / 250 exemplaires tirés sur Rivoli ivoire / 25 sur velin de rives avec cahier documentaire / 25×32,5 /ISBN/ Juin 2010 / 50 euros

La danse… : 15 reproductions de dessins et gouaches de Richarme / 250 exemplaires tirés sur Rivoli ivoire / 25 sur velin de rives / 25×32,5 /ISBN/ Avril 2011 / 25 euros

Mallarmé équivalences plastiques : 9 poèmes de Mallarmé/ Equivalences plastiques de Richarme / 250 exemplaires tirés sur Rivoli ivoire / 25×32,5 /ISBN/ Octobre 2011 / 60 euros

Oradour 2012 5 exemplaires 100 €

Savoie 250 exemplaires tirés sur Rivoli ivoire / 25×32,5 /ISBN/ Octobre 2013 / 60 euros

Léda, 250 exemplaires, sortie Octobre 2015

Jean Pierre ROSE

Les cinq sens de l’Hérault :six textes de Jean Pierre Rose et la reproduction de six dessins de Jean Leccia. / Les vingt et un premiers exemplaires ont été numérotés et signés par l’auteur et l’artiste / 2008 / 15 euros

Entomologie parallèle :2007 / 25×16,5 / catalogue de l’exposition / 20 euros

Dernière station avant sommeil

Voir Jacques Bruyère

Images insolites 2013 32×22,5 Rivoli Ivoire Catalogue de l’exposition de mai 2013 25 euros

Raphaël Ségura

Aphodisia : 13 linogravures de Ségura et 13 poèmes de Jean Joubert / 100 exemplaires / 13 tirage de tête avec manuscrit de Jean Joubert et une linogravure signé de R. Ségura / 2008 / 50 euros / 150 euros le tirage de tête

Catherine SOUDé

l’ange sous les débris, :Format 25×25 / texte de Catherine Soudé / reproduction de huit œuvres. / tiré sur Arche aquarelle / numérotés et signés par l’artiste. / 2008 / 40

Figures (épuisé)

Anne Marie SOULCIE

Dessins :Format 16×25 / 2002 / Texte d’Anne-Marie Soulcié / Avec seize reproductions. sur Velin BFK de Rives / Tiré à 100 exemplaires avec 10 tirages de tête / 20 € (150 € le tirage de tête)

SYLVERE

Impressions musicales :Format 16×25 / 2003 / Texte de Christian Skimao / Avec treize reproductions. sur Velin BFK de Rives / Tiré à 100 exemplaires numérotés et signés par l’artiste / avec 10 tirages de tête / 20 € (150 € le tirage de tête)

4, :Format 16×25 / 2003 / Texte de Alain Mazeline / Avec dix huit reproductions. sur Velin BFK de Rives / Tiré à 100 ex. Numérotés et signés dont 10 tirages de tête / 20 € (150 € le tirage de tête)

Monique TOREL CONIL

Je ne parlerai pas d’amour, Mais… :Format 25×32,5 / 2003 / Texte de Torel Conil / Avec vingt reproductions. sur Velin BFK de Rives / Tiré à 100 exemplaires, numérotés et signés par l’artiste / 100 € / épuisé

Pépé VIGNE

Patrice VERMEILLE

Les nébuleuses acier :Format 12,5×16 / 2001 / Douze reproductions. collées sur Velin BFK de Rives / 20 €

Yvon VEY

« Du pin penché de Frontignan à la Campania Felix de Naples» :2008 / Format 16×25 / tiré sur BFK de Rives 180 gr / poèmes de Nicole Drano Stamberg / dessins de Yvon Vey / version italienne de / Irène Vallone et Giuseppe Napolitano / 2008 / 10 exemplaires de tête / avec un dessin original sur papier signé par l’artiste. / Les exemplaires sont numérotés et signés. / 25 euros (100 euros le tirage de tête)

Louise WARREN

Tricots :2008 / Dessins de Krochka / Format 12,5×16 / Tirés à 100 exemplaires et 7 tirages de tête / 20 euros / 150 euros le tirage de tête

Nous, paroles inquiètes :Format 16×25 / tiré sur BFK de Rives 180 gr / numérotés et signés par l’auteur et les artistes. / Dessins de Krochka et Alexandre Hollan / 30 euros

Viviane ZANCA

D’ici et d’ailleurs :2008 12×16,5 sur vrlin de Rive / 19 aquarelles / Les exemplaires sont numérotés et signés / 15 euros

Sorties prévues

Richarme Léda

Jacques Bruyère Nature&Patrimoine

Line Gauzy travers d’instants

Éditions Les Cent Regards

JEP

Journées portes ouvertes

Journées Européennes du Patrimoine

Samedi et Dimanche 16 et 17  septembre 2017

de 10 h. à 12 h. et de 14 h. à 18 h.

Exposition  « schengen area is an open space »

Récemment installé à Sète, auteur, vidéaste, photographe, et comédien, Manuel Blanc réalise des visuels en lien avec des sujets d’actualité. Sa prochaine exposition – « schengen area is an open space » – sera présentée par la Villa des Cent Regards et le Musée Sauvage les 16 et 17 septembre 2017, à l’occasion des Journées européennes du patrimoine. Et son travail de vidéaste est visible sur la chaîne YouTube : from_m. from my window – YouTube Ancien journaliste, en France et à l’étranger, il a longtemps collaboré avec la compagnie des arts de la rue KompleXKapharnaüM, avec laquelle il a co-écrit PlayRec, Mémento, et Figures Libres, en tournée dans les festivals en France et en Europe, ainsi que de nombreux événementiels, dont Le Géant des Olympiades (Nuit Blanche 2007, Paris), A ciel ouvert (centenaire du Musée des Beaux-Arts de Valenciennes, 2009), Place Public (centenaire de la naissance de Jean Vilar, festival d’Avignon, 2012), et Spogelser (festival Passage, Helsingor, Danemark, 2012). « schengen area is an open space » Ce travail est né en réaction avec la publication de la photo du corps du petit Aylan sur une plage turque, et l’émotion à bon compte qu’elle a suscitée dans l’opinion. L’accord entre l’Union européenne et la Turquie en a été le déclencheur. Dès lors, il s’est agi de détourner les codes du marketing publicitaire pour réaliser cette série d’affiches, accompagnées de slogans qui claquent comme des coups de semonce, et porter un regard acéré sur le drame qui se noue en Méditerranée. Parfois grinçant, souvent cruel – et pour autant, profondément humain, mon travail donne à voir une réalité sans fard, débarrassée de l’iconographie compassionnelle qui accompagne d’ordinaire ce sujet dans les médias. La sobriété des visuels, la simplicité des slogans qui résonnent comme des tautologies – tout concourt à interpeller le regardeur sans faux-fuyant, à le cerner dans son statut de citoyen du monde. A leurs façons, symboliques ou prosaïques, ces visuels amènent le spectateur à une réflexion silencieuse, une prise de conscience en prise directe avec le fracas du monde.

Exposition Napalm 59

Histoire de la Villa des Cent Regards

Histoire de la Villa des Cent Regards

1 Histoire de la Villa

2 Dossier de presse

3 Extraits du livre « Les jardins extraordinaires »

4 Les travaux

Connaissez vous « La Villa des Cent Regards » nichée dans le quartier d’Aiguelongue, au nord de Montpellier ? Certains irrespectueux la surnomment « la maison du fada ».

Elle fut construite dans les années 1950 par un maçon italien particulièrement imaginatif.

 Victor Grazzy est né en Lombardie 1896. En 1921 il épouse Ida Boldoni native du  même village. Tous deux quittent l’Italie en 1922, fuyant le  fascisme et restent quelques années en Isère, avant de  s’installer dans la campagne montpelliéraine d’Aiguelongue, car à l’époque, les montpelliérains considéraient qu’au-delà du cimetière Saint Lazare, c’était la campagne.

Victor Grazzi travaille comme  maçon, et le soir étudie par correspondance les cours de l’École supérieure de Béton Armé de Rome. Ce maçon est passionné par la technique du béton armé : poutres, poutrelles, coffrages compliqués…

Vers 1950, Victor Grazzi, maintenant propriétaire d’un terrain peut réaliser la maison de ses rêves Elle sera tout  en béton et même les  portes et même les volets !

Le béton comme unique matériau de construction, un maçon doué pour  les coffrages compliqués, cela donnera une maison aux  lignes droites, aux angles droits, aux  éléments répétitifs  : un bel exemple d’architecture Art déco

Victor Grazzi tient à montrer ses compétences, car son diplôme n’est pas reconnu par ses patrons français qui l’emploient comme simple maçon.

Maçon aux ordres d’un contremaître dans la journée, Victor Grazzi devient à son tour, le soir, le patron qui donne des ordres : Ida, son épouse participe à la construction de la maison rêvée : elle gâche le béton, remplit  les seaux.de ciment, les hisse à l’aide de cordes et de poulies.

Toutes les économies du ménage  passent dans la construction. Des matériaux de récupération font l’affaire quand il s’agit par exemple de recouvrir le sol du couloir : dalles de pierre et carreaux de ciment hétéroclites, assemblage à priori disparate, forment avec le temps un tout harmonieux. Les promenades servent à ramasser le long des chemins des graviers pour le béton ; à la décharge on récupère  ferrailles et autres matériaux. Quand il y a de l’argent on surdose un peu, quand il n’y en a pas, on remplace le ferraillage par des bouts de fer récupérés et même des ressorts de sommiers !

Sur ce terrain planté de vignes, une étrange maison voit le jour, flanquée d’une tourelle crénelée, elle-même surmontée d’une pointe, flèche ou mât d’un navire. De la tourelle, on peut voir au loin la mer. Notre maçon ne rêvait-il pas d’être marin ?

Certains éléments d’architecture le rappellent :: la construction de petits phares, une ancre sculptée à côté du nom gravé de la villa…

En 1954 Ida meurt, alors que la construction n’est pas achevée.

Désormais, Victor  vit seul dans son château et s’efforce de finir sa maison, ajoutant des éléments décoratifs  au gré de sa fantaisie: tour Constance et remparts d’Aiguë Morte, une réplique miniaturisée de l’hôtel particulier  de la coquille situé dans le vieux  Montpellier, statues, éléments végétaux, sapins-fusées, boules de buis…L’humble « château-trois-pièces-cuisine » prend des allures féeriques surtout quand le soleil projette des ombres fantastiques qui animent les façades.

Jours après jours, Victor enrichit son univers de rêve.

Le terrain est couvert de vignes car notre homme fabrique son vin. C’est même un élément important : le pressoir est une construction à part, sorte de chapelle solidement plantée au milieu des vignes: la vis du pressoir a résisté à vingt années de vandalisme.

Il baptise sa maison « Villa des Cent Regards ». Pour son propriétaire, il suffisait de tourner autour pour porter cent regards différents. D’autres fois il précisait que dans l’ensemble des constructions on pouvait dénombrer cent petites fenêtres comme autant de regards.

Un matin de 1970, Victor est hospitalisé pour une intervention bénigne ; il laisse sa truelle et l’ensemble de ses outils prêts à resservir dans quelques jours… ils ne resserviront plus…

La maison reste alors à l’abandon, ouverte à tous vents.

Le jour, elle est visitée par des mère de famille : les enfants rêvent d’exploits dans ce +château moyenâgeux et se prennent pour chevaliers…

La nuit, l’endroit devient un lieu de fêtes, de rencontres pour les plus grands. Garçons et filles découvrent leurs premiers émois.

Le château miniature reçoit des visiteurs indélicats : les éléments décoratifs sont pillés, volés saccagés, vandalisés, les buis en béton sont rasés, les décorations lacérées, les murs couverts de tags.

En 1984, la mairie de Montpellier acquiert ce château en miniature et l’entoure d’une clôture pour le protéger. Mais bientôt toute vie s’est éteinte et le château prend des allures fantomatiques.

En 2005, elle est rachetée, en partie restaurée avec l’aide de Cobaty et du lycée Léonard de Vinci, pour accueillir des activités culturelles

De nombreux articles parus dans la presse, entre autres

Télérama du 7 octobre 1981 dans un article d’une page intitulé : « Il faut sauver le château trois pièces cuisine » présente Victor Grazzi, coffreur – cimentier d’origine italienne, ancien élève de l’école des beaux-arts de Rome et concluait : « Pour une fois, le béton s’est coulé dans la fantaisie et le mystère du rêve individuel. »

 Dans “Journal de Montpellier” du 8 janvier 1986 :

« Il y a des lieux sacrés comme des personnes car ce sont eux qui donnent une âme à une ville en faisant que rien ne peut être semblable ou simple répétition. Non identifiables, en dehors de toute référence d’une histoire de  l’art, on les appelle par manque de définition : art brut…

La « Villa des cent regards » appartient au patrimoine montpelliérain beaucoup plus que le théâtre qui n’est qu’une copie de l’Opéra de Paris, une place de la Comédie cernée par une architecture nordique, ou la place du Nombre d’Or qui s’inspire de la “plaza Réal” de Barcelone .

 Victor Grazzi disparu, la maison inhabitée commença à recevoir des visites de tous genres. Amoureux et clochards à la recherche d’un abri, mais aussi des architectes, des peintres, des écrivains, des cinéastes…. Ainsi en 1980 la revue “Energumène” y organisa une séance de lecture de textes. Étaient présents les écrivains Renaud Camus, Valère Novarina et Jean Vuarnet. De même en 1976, vingt architectes de Chicago établirent un dossier sur cette maison.

On la trouve répertoriée dans des livres sur l’architecture populaire. Bernard Lassus lui consacre un texte en 1974 dans “la Nouvelle Revue de psychanalyse”…

 Mais aussi dans La Gazette, le Midi Libre, Montpellier insolite

Maintenant, elle accueille

-des conférences

-des ateliers de dessin, de sculpture, d’encre de chine…

-des expositions

-les éditions « Les cent Regards »

Laissée à l’abandon pendant plus de trente ans « La Villa des Cent Regards » retrouve ainsi une seconde vie.

Victor G vers 1969
Victor Grazzi vers 1969
Photo 085
L’état de la maison en 2004